Le « Village des enfants »-projet

« Ce que nous transmettons c’est la prise de conscience de la qualité de vie qu’on acquiert en travaillant au sein de la nature. Apprenant les uns des autres et donnant aux jeunes générations la chance d’avoir des expériences de travail positives, agissant dans le cadre activités physiques créatives c’est une valeur de base, une attitude qui a tendance de se perdre dans le monde d’aujourd’hui. Ici dans le  cadre de notre monde construit en argile, le travail peut être un jeu joyeux, une énergie positive. »

                                                         Rainer Warzecha

– Projet

– Rainer Warzecha 

– Le village d’argile « Makunaima »

– « Le village des enfants» 

      Le village

      Le camp d’été

      Autres activités

– Conclusions

Projet

Construction dans un parc genevois d’un village-place de jeux appelé « Le village des enfants », abritant durant les vacances d’été un camp de jour hebdomadaire pour enfants de 8 à 13  ans, ayant comme activité principale la construction en argile. Il sera joint au village un espace destiné à des activités artistiques pour et avec des enfants.

Le village, est un œuvre original conçu par Rainer Warzecha et ayant comme modèle le projet « Makunaima »  du Britzer Garten à Berlin, dont il est l’initiateur.

 Rainer Warzecha, né 1960 est un artiste pluridisciplinaire, constructeur et auteur, vivant à Berlin en Allemagne.

Il y a 20 ans, Rainer Warzecha  a commencé à construire des sculptures géantes, des fours et finalement des petits villages en terre.

Rainer Warzecha sculpte en terre, organisant des projets pour enfants et adultes en espaces ouverts, parcs ou écoles.

A Berlin il s’est concentré depuis 15 ans sur le projet évolutif « Makunaïma ».

En dehors de nombreuses conférences et ateliers dans le domaine de l’architecture des constructions en terre, ses projets sont en présents en nombreux endroits comme Weil der Stadt (le plus grand festival de construction en terre en Europe), à Rome,  en Suède, à Wunsiedel, Stuttgart, Luxembourg.

Le village pour enfants « Makunaima »

une oasis calme et coloré dans la métropole de Berlin.

http://www.youtube.com/watch?gl=DE&hl=de&v=CxRB-RngFYY

Le projet « Makunaima »   est un atelier de construction en argile pour les enfants, à ciel ouvert, ayant lieu pendant 6 semaines  durant les vacances d’été, à Britzer Garten à Berlin. “Makunaima 2011 » a été ouvert du 30 juin au 7 Août.

Le labyrinthe et le village d’argile Makunaima représentent la plus grande aire de jeu en Europe construite avec de la terre .

« Makunaima » a commencé  comme une activité de loisirs, pour un camp de  vacances d’été. Il est devenu aujourd’hui un organisme à part entière, un « village en argile ».

Comme l’histoire de l’architecture, il a commencé avec des  caves en boue. Les styles Indien et Maya, comme  celui d’Antonio Gaudi  ont servi d’inspiration à Rainer Warzecha qui a apporté sa propre touche de créativité.

Le travail à Berlin est devenu plus divers, impliquant des adultes  pour des activités plus spécialisées et offrant aux enfants une palette d’activités liées au travail de l’argile en particulier et à la construction en général.

Durant les 6 semaines de vacances, des camps de jour hebdomadaires sont organisés, les activités des plus jeunes étant dirigées vers le confection des petits jouets en argile; celles des enfants plus âgés étant plus élaborées, comme faire partie d’un groupe de construction, ou interagir avec des adultes dans la construction d’œuvres importants.

A Britzer Garten, Rainer Warzecha est entouré d’une équipe pluridisciplinaire comprenant des artistes, techniciens et pédagogues autant pour la construction que pour l’accompagnement des enfants durant les camps.

« Le village des enfants » /Le village

L’idée de base c’est de créer une place de jeux authentique et originale pour enfants.

Conçu et dessiné  par Rayner Warzecha, le village sera construit sur un rythme proche de la nature, évolutif,  pendant 2-3 ans.(voir avant-plan annexe)

Le terrain, d’une surface de 2’500 à 3’600  m2, pourra être couvert d’herbe ou sable, il sera situé dans un endroit paisible, avec des arbres par endroits, recevant la lumière du soleil.

L’endroit devra être alimenté en eau et électricité et proche d’une route nécessaire à l’approvisionnement en matériels de construction.

Il sera situé dans un endroit vivant, pour être intégré comme une partie de la communauté locale ou même urbaine.

Le village devra avoir des limites physiques (clôture, entrée), restant néanmoins facile d’accès pendant l’ouverture.

Le village devra être associé à une structure de gestion (parc, école) qui assurera son fonctionnement durant toute l’année (des périodes de fermeture possibles) ou avoir une gestion propre.

Rainer Warzecha pourra mettre sur pied une équipe de 5 artisans et pédagogues pour l’entourer, prêts à  se déplacer,  Les  grandes structures seront construites avec une équipe locale de 10-12 personnes formées par lui.

La construction du village se déroulera en dehors des vacances scolaires genevoises d’été, période destinée au camp et pendant laquelle Rainer Warzecha sera indisponible, étant pris par ses activités en Allemagne.

« Le village des enfants » /Le camp d’été

 Le camp d’été organisé par « Le village des enfants » aura lieu durant les vacances scolaires genevoises et sera un camp de jour hebdomadaire.

Il recevra en même temps plusieurs groupes d’enfants, avec la possibilité d’être accompagnés par leurs parents.

Selon les catégories d’âge, les activités seront différentes en fonction de leurs possibilités physiologiques.

Les activités se dérouleront sous la surveillance et avec le soutien de moniteurs professionnels spécialisés.

Un programme plus détaillé des activités pourra être établi une fois le projet plus avancé et sera de ressort de Rainer Warzecha.

« Le village des enfants » /Autres activités

 Liées à la vie du village, des activités culturelles l’animeront et auront lieu durant les camps, ainsi qu’en dehors de cette période. Elles seront destinées exclusivement aux enfants, dans le domaine du théâtre, du cirque, des contes et des spectacles musicaux.

 Un programme plus détaillé des activités pourra être établi une fois le projet plus avancé.

Conclusion.

 Les auteurs du projet, Rainer Warzecha et Elian Wechsler, estiment que la création d’un lieu comme le « Village des enfants » présente plusieurs avantages :

– Un point d’attraction central pour enfants, parents et touristes ;

– Une initiation donnée aux enfants à une activité ludique et en même temps formatrice ;

–  La sensibilisation des enfants aux problèmes écologiques et à la nature ;

– La possibilité d’une programmation culturelle centralisée et suivie, destinée exclusivement aux enfants ;

– L’implémentation d’un œuvre artistique original intégré dans la nature et apportant une réelle  plus value aux endroits où elle sera installée.

Fait à Genève, le 29 Août 2011

Elian Wechsler

3, av. Eugène Pittard

1206 Genève

elianwechsler@infomaniak.ch

078/797.17.02

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :